Gueule de bois : que faire ?

Vous vous réveillez le lendemain d’une soirée bien arrosée, des martèlements à l’intérieur de votre crane et une forte migraine se fait ressentir ? Vous avez la gueule de bois.

Gueule de bois ou Veisalgie (terme employé dans le domaine médical) désigne un état de léthargie et de malaise généralisé accompagné de nausées, de maux de tête et de fatigue suite à une consommation excessive d’alcool.

Comment éviter la gueule de bois ?

« Mieux vaut prévenir que guérir » n’a jamais autant été de mise.

Si vous voulez éviter de tomber dans un état d’engourdissement complet après votre soirée qui a pour seul mot d’ordre « boissons à volonté », voici quelques conseils qui vous aideront à atténuer le mal du lendemain :

  • Bien manger : après avoir choisi le look parfait pour votre soirée, terminez votre préparation en vous attablant et en consommant un repas consistant et équilibré. Bien s’alimenter avant la consommation d’alcool permet de mieux l’absorber et de réduire les inflammations causées par sa digestion. Le sucré est d’autant plus recommandé que le salé accentue la soif.
  • Vous hydrater : avant et pendant la consommation d’alcool. Le fait d’alterner entre des verres d’eau et d’alcool permettra de diluer votre sang et ainsi d’abaisser le taux d’alcool au niveau de ce dernier.
  • Ne pas mélanger plusieurs sortes d’alcool : évitez les mélanges périlleux et privilégiez plutôt les alcools blancs aux autres.
  • Ne pas mélanger l’alcool avec des boissons gazeuses : si l’eau plate ne pose aucun problème, les sodas eux favorisent l’engourdissement à cause de leurs bulles.

Comment venir à bout de sa gueule de bois ?

Si pour vous il est trop tard, et que la soirée a déjà fait des ravages sur votre organisme, les remèdes suivants vous soulageront et vous aideront à reprendre vos activités plus facilement et moins douloureusement :

  • Dormez bien pour mieux récupérer : une bonne nuit de sommeil aura un effet revitalisant et revigorant sur votre corps.
  • Buvez un thé au miel et au citron : une consommation excessive d’alcool provoque une déshydratation. Quoi de mieux qu’un thé pour vous réhydrater, au miel pour son rôle accélérateur dans le processus d’élimination de l’alcool dans le sang et au citron pour atténuer les nausées et les vomissements grâce à son acidité.
  • Mangez de la banane : aussi surprenant que cela puisse paraître, la banane réduirait les dégâts que l’alcool a sur le corps, notamment pour compenser la quantité de potassium perdue lors des passages aux toilettes plus fréquents quand on a bu.
  • Buvez du café ou du jus d’orange : pour faire le plein d’énergie. Attention tout de même à l’abus de café, cela aggravera votre déshydratation.
  • Prenez une douche : commencez-la avec de l’eau chaude pour détendre vos muscles et terminez-la avec un jet d’eau froide pour bien vous réveiller.

Par précaution, prendre de l’aspirine est déconseillé (si l’alcool est toujours présent dans le sang, les effets secondaires du médicament peuvent être accentués).

Il est toutefois nécessaire de rappeler que « l’alcool est à consommer avec modération ».

Publié le
Catégorisé comme Santé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *