Rémi Ohayon et les enjeux de la digitalisation en BTS Management Hôtellerie Restauration

jeudi 24 janvier 2019
par  Lycée Friant

Le vendredi 21 décembre dernier au matin, Monsieur Rémi Ohayon est intervenu au lycée Hyacinthe Friant auprès des trois classes de premières années de BTS Management en Hôtellerie Restauration pour évoquer les enjeux de la digitalisation dans le secteur de l’Hôtellerie Restauration.

Parcours de M. Ohayon :
25 ans auparavant, M. Ohayon était élève au lycée Hyacinthe Friant en cuisine. Formé en stage par Jeunet en 1996, il effectuera son stage par la suite chez Bernard Loiseau.
Durant ce stage, M. Loiseau s’informe auprès de son stagiaire : internet arrivant dans les foyers, comment prendre des réservations, remplir ses restaurants, lorsqu’il n’est pas physiquement dans ses établissements.
A la sortie de son stage, Rémi Ohayon oriente son rapport sur cette problématique et créer son entreprise en septembre 1996 à Poligny.
Aujourd’hui, la moitié des étoilés Michelin de France travaillent leurs plans de communication et sites internet avec Api&You, agence de M. Ohayon.

Problématique évoquée lors de son intervention :
Rémi Ohayon a exposé aux étudiants qu’aujourd’hui les enjeux de visibilité et de promotion des établissements hôteliers sont différents et évoluent rapidement. Dans le passé, le monde de la restauration dépendait de quelques marques, de personnes (critiques culinaires), journalistes, tour opérator. Aujourd’hui le monde est participatif, le pouvoir d’influence est donné aux individus.

90% d’une marque, à ce jour, est couverte par un intermédiaire : réseaux sociaux, avis consommateurs, comparatifs… L’avis consommateur va être plus influenceur que l’avis d’un critique. Les leaders d’opinion sont à présent les ambassadeurs des marques.
Le marketing intrusif est aujourd’hui révolu : les consommateurs ne sont plus réceptifs. Les statistiques prouvent cette ancienne tendance : 86% des TV spectateurs zappent lors des coupures publicitaires et 46% des courriers publicitaires ne sont ouverts. Un individu est interpelé 2900 fois par jour par de la publicité : radio, dans la rue, réseaux sociaux, au travail, dans les foyers…

Ce qui fonctionne à présent est la génération de contenu. Pour y parvenir il faut créer de l’émotion : une expérience exclusive auprès du client pour obtenir son engagement à terme. Par la suite ce leader d’opinion va générer du contenu qui sera partagé par un maximum d’autres individus. C’est ce qui régit le markéting participatif de notre époque actuelle. Notre société est basée, à présent, sur la suprématie des réseaux sociaux.

JPEG - 81.2 ko


Agenda

<<

2019

>>

<<

Décembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345